Hommage du CiMF à Samuel Paty

Le 16 octobre dernier, alors qu’il venait de faire cours à une classe de sixième, Samuel Paty, professeur d’Histoire et Géographie, a été sauvagement assassiné par un terroriste islamiste à Conflans Sainte Honorine.

Ce drame d’une barbarie insoutenable touche chacun et chacune d’entre nous et a plongé la France dans la stupeur.

Samuel Paty est mort parce qu’il avait à cœur de faire son métier avec passion, droiture et engagement. Samuel Paty est mort parce qu’il était attaché aux valeurs fondamentales de la République française et de la démocratie, la Liberté, l’Égalité, la Fraternité, la tolérance, le respect et le vivre ensemble.

Un professeur est plus qu’un citoyen qui exerce un métier : un professeur accomplit chaque jour une vocation, l’une des plus belles vocations au monde : avoir le souci des plus petits et des plus fragiles pour leur transmettre le savoir et pour les mener vers le meilleur.

Qui parmi nous n’a pas souvenir d’une figure professorale qui nous a fait aimer telle ou telle discipline, découvrir l’amour des lettres ou des arts, découvrir notre propre vocation?

Assassiner un professeur, c’est assassiner l’humanité en partage. Nous ne nous résignerons jamais devant de tels actes. Nous sommes tous profondément attachés aux valeurs de la République française dont le quotidien du collège Marie de France est un reflet dont nous pouvons être fiers collectivement.

En honorant aujourd’hui la mémoire de monsieur Samuel Paty nous défendons la liberté, nous défendons l’égalité et nous défendons la fraternité.

Parce que Samuel Paty était un professeur passionné et habité par son métier, nous terminerons en citant ces quelques mots de François René de Châteaubriand :

« Les vivants ne peuvent rien apprendre aux morts; les morts, au contraire, instruisent les vivants ».

Crédit photo : Ville de Conflans sainte Honorine.

Retour aux actualités